logo_le-mag-coup-de-pouce

Le Mag qui booste votre recherche d’emploi

Seniors : les qualités à mettre en avant lors d’un entretien d’embauche

Syntec Conseil-Recrutement - 02/03/2021

Question bateau mais toujours d’actualité lors des entretiens d’embauche : quelles sont vos qualités ? Ce n’est jamais facile de vanter ses mérites. Quelles qualités choisir ? Les plus adaptées au poste, les plus représentatives de votre personnalité ou les qualités de base qu’on attend de tous ?

Ces qualités font-elles la différence ?

Évidemment ! Il s’agit souvent de ce qu’on appelle les soft skills ; ils pourraient peser en votre faveur face à des profils de compétences égales. Les soft skills sont considérés aujourd’hui comme essentiels pour évaluer la capacité d’un candidat à s’adapter à un poste, à une entreprise et à sa culture. Par ailleurs, la pénurie de ressources dans certains métiers contraint les recruteurs à ouvrir les critères de sélection et à privilégier les soft skills par rapport aux compétences techniques. Ainsi, vos qualités et votre savoir être pourraient vous offrir plus d’opportunités que ce que vous pourriez imaginer.

D’après une enquête de Michael Page parue en mai 2019, 97% des employeurs disent en tenir compte dans leurs recrutements. Et 62% des dirigeants et managers se disent prêts à recruter des candidats principalement sur les soft skills. Un recruteur sur deux estime que les soft skills sont aussi importants que les compétences techniques. Dans une autre étude réalisée auprès de plus de 2.000 professionnels des ressources humaines, la grande majorité (77 %) des entreprises déclarent y accorder désormais autant d’importance qu’aux « hard skills ».

Les soft skills mentionnés dans le CV

Dans votre CV et votre lettre de motivation, vous listerez ou évoquerez sans doute les soft skills qui vous représentent le mieux et vous avez raison. Mais, quand c’est possible, encore faut-il savoir bien en parler et les mettre de l’avant en entretien et les justifier par des exemples concrets. Car le recruteur voudra nécessairement en savoir plus. Alors, n’énoncez pas des qualités qui ne vous représentent pas dans votre CV et votre lettre de motivation, au risque d’être mal perçu par le recruteur.

On peut aussi évoquer d’autres qualités lors d’un entretien d’embauche si elles correspondent au poste à pourvoir. De plus, sachez que votre façon d’écrire, de présenter votre CV en dit déjà long sur vous : « structuré », « précis », …

Derrière votre posture se cache des soft skills

Votre posture parle aussi pour vous.Une personnalité dynamique, enthousiaste, passionnée, n’a pas besoin de le clamer haut et fort. Ce qu’elle dégage, sa façon de bouger, de s’exprimer, le vocabulaire utilisé pour décrire son parcours professionnel, le démontrent.

Donc attention, veillez à la cohérence entre ce que vous dites et ce que vous montrez sans vous en rendre compte.  Dire : « j’ai très envie de travailler dans votre entreprise » est une chose, mais garder une posture fermée et ne poser aucune question sur l’entreprise démontre plutôt le contraire !

Évidemment, aucun candidat n’est jamais totalement détendu en entretien et les recruteurs le savent ; ils sont aussi là pour libérer la parole et vous amener à vous raconter et à vous ouvrir.

Vos soft skills se cachent partout…

Le recruteur interprète vos moindres paroles, faits et gestes. C’est son rôle de décoder ce que vous ne dites pas. Pas pour vous piéger mais pour en apprendre plus sur vous, pour mieux vous cerner et pour évaluer votre capacité à vous adapter. Par exemple, un candidat qui donne sans hésiter de nombreuses références quand un recruteur les lui demande démontre sans doute, au-delà de son professionnalisme, une forte capacité relationnelle, mais aussi une aptitude à savoir solliciter son réseau et à entendre les retours de sa hiérarchie.

Alors, réfléchissez à chacune de vos actions, de vos silences, de ce que vous avez envie de transmettre comme message au recruteur.

…même dans vos réseaux sociaux…

Les réseaux sociaux parlent de vous mais aussi pour vous. Attention à ce que vous y mettez, à ce que le recruteur pourrait y trouver. On « nettoie » au maximum ses réseaux sociaux de ce que l’on n’a pas envie de montrer. Tapez votre nom sur Google pour voir ce qui en sort et éliminez ce qui pourrait porter à confusion ou même vous porter préjudices. Enfin, vos réseaux sociaux professionnels comme Linkedin ou Twitter doivent être de belles vitrines de vos expériences et de vos expertises.

A écouter pour en savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/on-s-y-emploie-de-philippe-duport/on-s-y-emploie-reseaux-sociaux-attention-a-ne-pas-trop-en-dire_3780733.html

Y-a-t-il des qualités à mettre en avant plus que d’autres ?

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises qualités à mettre en avant lors d’un entretien d’embauche. Il y a les qualités attendues pour un poste donné et celles qui constituent un plus. Les softs skills attendus sont souvent énumérés dans les offres d’emploi ; à vous de les repérer et de les intégrer à votre CV puis de savoir les mettre en avant lors de votre entretien.

Dans son livre blanc sur les soft skills, Monster liste le top 5 des soft skills attendus par les recruteurs. Pour la plateforme d’annonces en ligne, il s’agit de :

  • L’adaptabilité et l’agilité,
  • L’esprit d’équipe,
  • La rigueur, l’organisation,
  • La motivation, la passion,
  • L’empathie, l’écoute.

Les soft skills, point fort des seniors

A bien y regarder, ces qualités comportementales sont l’apanage des travailleurs seniors et font leur force durant un recrutement ; alors n’hésitez pas à les mettre en avant en expliquant pourquoi elles constituent une valeur ajoutée pour l’entreprise.

Montrez que vous pouvez partager votre grande expérience, vos savoir-faire et vos savoir-être avec les jeunes collaborateurs. Montrez que, par votre large expérience, vous serez aussitôt opérationnel et que, pour avoir vécu nombre de situations différentes, vous vous adapterez rapidement et trouverez facilement des solutions aux problèmes rencontrés.

Ces « compétences douces », largement partagées par les seniors, sont particulièrement recherchées dans les domaines de la gestion de projet, de la conduite du changement, et dans les directions financières. Il est parfois difficile de choisir les qualités qui nous représentent le mieux.

N’hésitez pas à faire appel à vos amis, à votre famille. Leur œil exterieur vous aidera à mieux cerner les qualités qui font votre personnalité et qui viennent enrichir vos compétences.

Enfin, elles présentent une particularité qui fait toute la différence pour les seniors. En effet, elles ne sont jamais frappées d’obsolescence comme peuvent l’être les compétences techniques. Au contraire, elles se bonifient avec le temps. Alors, seniors n’hésitez pas, capitalisez sur les « compétences douces » lors de l’entretien d’embauche !

Derniers articles